DIU – Modalités d’inscription

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE MEDECINE MANUELLE – OSTEOPATHIE

Année Universitaire 2018/2019

Existe depuis 1982

pix-orange Le DU d’Ostéopathie et Médecine Manuelle en trois ans permet l’usage du Titre d’Ostéopathe après dépôt du diplôme au fichier ADELI de l’Agence Régionale de Santé du lieu d’exercice. Le diplôme est structuré afin de pouvoir délivrer en fin de deuxième année après validation du contrôle de connaissance une attestation de formation en Médecine Manuelle Ostéopathie reconnue par l’ordre des médecins comme donnant le droit à l’inscription sur plaque et ordonnance du titre : Médecine Manuelle – Ostéopathie

pix-orange La formation est optimisée pour permettre aux médecins généralistes, rhumatologues et rééducateurs d’aborder un pourcentage important des plaintes de leurs patients grâce à des diagnostics et des thérapeutiques manuelles. Il est rappelé ici qu’hormis les médecins, aucun professionnel n’est autorisé à aborder la pathologie.

pix-orange Le DU de Médecine Manuelle Ostéopathie délivré en trois ans a été créé en 1982 pour être transformé en un DIU de deux ans à partir 1997. Depuis l’année universitaire 2015/2016, la maquette de 1997 ne correspond plus au critères d’exigence de l’arrêté du 12 décembre 2014 relatif aux dispenses d’enseignement susceptibles d’être accordées en vue de la préparation au diplôme permettant d’user du titre d’ostéopathe (NOR : AFSH1426479A). Cet arrêté vient compléter le décret n° 2014-1505 du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie (NOR : AFSH1427626D). Il énumère en son art. 6, les UE de formation nécessaires à la formation spécifique des médecins. La maquette de formation du DU d’Ostéopathie et Médecine Manuelle vise à répondre strictement au programme de formation exposé par l’art. 6 (NOR : AFSH1426479A) et ses annexes. Le nouveau DU d’Ostéopathie et Médecine Manuelle, comme à l’origine du diplôme, sera délivré en trois ans.

L’Ostéopathie Médecine Manuelle a une place croissante dans le diagnostic et le traitement des affections musculo-squelettiques communes. Son intérêt tient à son efficacité (niveau de preuves élevé en particulier dans les lombalgies communes), à un faible coût, à sa iatrogénicité rare, à la simplicité de sa mise en œuvre, dès lors qu’existent des praticiens qui sont médecins, correctement formés. Le but de l’organisation du présent diplôme universitaire est d’assurer aux médecins de toutes qualifications, un standard de formation de qualité élevé et homogène. Il est indispensable qu’un nombre significatif de médecins reçoivent une formation complète dans ce domaine, l’examen clinique et le diagnostic de médecine manuelle étant indispensables à la pratique des manipulations et autres techniques ostéopathiques, mais aussi à l’exercice de la médecine quand il vient optimiser les pratiques.

pix-orange A l’issue de la formation, l’étudiant devra être capable :

  • D’identifier les situations cliniques d’affections communes pouvant bénéficier d’un traitement manuel.
  • De reconnaître par des tests appropriés les contre-indications à la réalisation des thérapies manuelles.
  • De réaliser, avec la maîtrise indispensable, les thérapeutiques manuelles, notamment manipulatives et myotensives, applicables au rachis et aux membres, mais aussi les techniques fonctionnelles et fasciales.
  • D’évaluer l’efficacité de son traitement.
  • Les deux premières années aborderont avant tout les techniques manuelles, la troisième année abordera les indications tout en complétant la formation aux techniques manuelles ostéopathiques.